Éditorial

Un pélerinage

 

Confrérie musulmane singulière, la Karkaria organisent chaque années par petits groupes un pérégrination où l’incertitude et l’inconfort font partie du voyage. 

Recherche spirituelle ou épreuve d’humilité, cette confrérie dont les membres sont parfois raillée à cause de leurs tenues de patchworks ouvre une porte sur une pratique ésotérique et mystique de l’Islam : le soufisme.

Ses membres organisent par petits groupes, environ deux fois par an (hiver / été) une pérégrination appelée «siyaha» leur faisant parcourir une centaine de kilomètres. Le trajet fait au jour le jour (au plutôt heure par heure) sur Google Maps peut donner quelques frayeurs… Au hasard, marcher le long d’une nationale à la nuit tombée. 

En février 2024, 7 membres parisiens se sont retrouvés pour aller d’Auxerre à Dijon, traversant des régions plutôt rurales et droitières, en pleine crise agricole.